Veuillez tourner votre appareil
Biographie Camps Immigration
George Scott

Enfant unique, George Scott est né en 1930 à Budapest, en Hongrie. Il a un an quand son père meurt. Sa mère retourne alors chez ses parents qui possèdent une ferme dans un village à 70 kilomètres de la capitale. George est élevé par ses grands-parents maternels. Alors qu’il est âgé de 9 ans, la mère de George tombe malade et est hospitalisée. Les grands-parents de George le placent dans un orphelinat juif. En avril 1944, l’hôpital  est vidé de tous ses patients juifs; la mère de George et le reste de sa famille sont déportés à Auschwitz.

Au cours de l’été 1944, George s’enfuit de l’orphelinat, mais il est capturé à la frontière de la Slovaquie et est ramené en Hongrie. Il est déporté à Auschwitz en août 1944. Plus tard, alors qu’il est assigné aux travaux forcés, il est transféré en Allemagne à Kaufering d’abord, puis à Landsberg et à Augsbourg. En avril, les prisonniers sont transférés en train au camp de concentration de Dachau. George y est libéré le 29 avril 1945 par l’armée américaine.

Après la guerre, il retourne à l’orphelinat et continue d’aller à l’école jusqu’à l’automne 1947. Il se rend ensuite en Allemagne avec un de ses professeurs et arrive au camp de personnes déplacées de Kaufering. Il immigre au Canada en 1948 comme orphelin de guerre avec l’aide du Congrès juif canadien.

George travaille pour Ontario Hydro pendant 13 ans, puis œuvre dans le secteur de la publicité. George se marie en 1954, et a trois enfants et beaucoup de petits-enfants. Depuis sa retraite, George partage son histoire avec des élèves du secondaire comme conférencier du Neuberger Holocaust Education Centre à Toronto.

Biographie Camps Immigration
George Scott

Enfant unique, George Scott est né en 1930 à Budapest, en Hongrie. Il a un an quand son père meurt. Sa mère retourne alors chez ses parents qui possèdent une ferme dans un village à 70 kilomètres de la capitale. George est élevé par ses grands-parents maternels. Alors qu’il est âgé de 9 ans, la mère de George tombe malade et est hospitalisée. Les grands-parents de George le placent dans un orphelinat juif. En avril 1944, l’hôpital  est vidé de tous ses patients juifs; la mère de George et le reste de sa famille sont déportés à Auschwitz.

Au cours de l’été 1944, George s’enfuit de l’orphelinat, mais il est capturé à la frontière de la Slovaquie et est ramené en Hongrie. Il est déporté à Auschwitz en août 1944. Plus tard, alors qu’il est assigné aux travaux forcés, il est transféré en Allemagne à Kaufering d’abord, puis à Landsberg et à Augsbourg. En avril, les prisonniers sont transférés en train au camp de concentration de Dachau. George y est libéré le 29 avril 1945 par l’armée américaine.

Après la guerre, il retourne à l’orphelinat et continue d’aller à l’école jusqu’à l’automne 1947. Il se rend ensuite en Allemagne avec un de ses professeurs et arrive au camp de personnes déplacées de Kaufering. Il immigre au Canada en 1948 comme orphelin de guerre avec l’aide du Congrès juif canadien.

George travaille pour Ontario Hydro pendant 13 ans, puis œuvre dans le secteur de la publicité. George se marie en 1954, et a trois enfants et beaucoup de petits-enfants. Depuis sa retraite, George partage son histoire avec des élèves du secondaire comme conférencier du Neuberger Holocaust Education Centre à Toronto.

Biographie Camps Immigration
George Scott

Enfant unique, George Scott est né en 1930 à Budapest, en Hongrie. Il a un an quand son père meurt. Sa mère retourne alors chez ses parents qui possèdent une ferme dans un village à 70 kilomètres de la capitale. George est élevé par ses grands-parents maternels. Alors qu’il est âgé de 9 ans, la mère de George tombe malade et est hospitalisée. Les grands-parents de George le placent dans un orphelinat juif. En avril 1944, l’hôpital  est vidé de tous ses patients juifs; la mère de George et le reste de sa famille sont déportés à Auschwitz.

Au cours de l’été 1944, George s’enfuit de l’orphelinat, mais il est capturé à la frontière de la Slovaquie et est ramené en Hongrie. Il est déporté à Auschwitz en août 1944. Plus tard, alors qu’il est assigné aux travaux forcés, il est transféré en Allemagne à Kaufering d’abord, puis à Landsberg et à Augsbourg. En avril, les prisonniers sont transférés en train au camp de concentration de Dachau. George y est libéré le 29 avril 1945 par l’armée américaine.

Après la guerre, il retourne à l’orphelinat et continue d’aller à l’école jusqu’à l’automne 1947. Il se rend ensuite en Allemagne avec un de ses professeurs et arrive au camp de personnes déplacées de Kaufering. Il immigre au Canada en 1948 comme orphelin de guerre avec l’aide du Congrès juif canadien.

George travaille pour Ontario Hydro pendant 13 ans, puis œuvre dans le secteur de la publicité. George se marie en 1954, et a trois enfants et beaucoup de petits-enfants. Depuis sa retraite, George partage son histoire avec des élèves du secondaire comme conférencier du Neuberger Holocaust Education Centre à Toronto.

Biographie Camps Immigration
George Scott

Enfant unique, George Scott est né en 1930 à Budapest, en Hongrie. Il a un an quand son père meurt. Sa mère retourne alors chez ses parents qui possèdent une ferme dans un village à 70 kilomètres de la capitale. George est élevé par ses grands-parents maternels. Alors qu’il est âgé de 9 ans, la mère de George tombe malade et est hospitalisée. Les grands-parents de George le placent dans un orphelinat juif. En avril 1944, l’hôpital  est vidé de tous ses patients juifs; la mère de George et le reste de sa famille sont déportés à Auschwitz.

Au cours de l’été 1944, George s’enfuit de l’orphelinat, mais il est capturé à la frontière de la Slovaquie et est ramené en Hongrie. Il est déporté à Auschwitz en août 1944. Plus tard, alors qu’il est assigné aux travaux forcés, il est transféré en Allemagne à Kaufering d’abord, puis à Landsberg et à Augsbourg. En avril, les prisonniers sont transférés en train au camp de concentration de Dachau. George y est libéré le 29 avril 1945 par l’armée américaine.

Après la guerre, il retourne à l’orphelinat et continue d’aller à l’école jusqu’à l’automne 1947. Il se rend ensuite en Allemagne avec un de ses professeurs et arrive au camp de personnes déplacées de Kaufering. Il immigre au Canada en 1948 comme orphelin de guerre avec l’aide du Congrès juif canadien.

George travaille pour Ontario Hydro pendant 13 ans, puis œuvre dans le secteur de la publicité. George se marie en 1954, et a trois enfants et beaucoup de petits-enfants. Depuis sa retraite, George partage son histoire avec des élèves du secondaire comme conférencier du Neuberger Holocaust Education Centre à Toronto.