Veuillez tourner votre appareil
Biographie Immigration
Edgar Lion

Edgar Lion est né dans une famille aisée à Vienne en 1920. En 1938, alors qu’il vient de terminer ses études secondaires, sa famille l’envoie chez  un cousin éloigné à Édimbourg. Edgar s’inscrit à l’université pour étudier l’ingénierie.

En mai 1940, il est interné à titre d’ennemi étranger, avec d’autres Allemands et Autrichiens vivant en Grande-Bretagne. Il passe quelques semaines dans le camp d’internement de Huyton, près de Liverpool, et sur l’île de Man. De là, il est expédié au Canada. tout comme un certain nombre de réfugiés juifs d’origine allemande ou autrichienne.Edgar est d’abord interné à Trois-Rivières, au Québec, puis au Camp B au Nouveau-Brunswick où les internés travaillent comme bûcherons. Edgar découvre qu’il a des parents éloignés à Montréal qui pourraient le parrainer. Il est ainsi libéré de l’internement en décembre 1941.

Il commence des études de génie civil à l’Université McGill en 1942 et complète son diplôme en 1945. Après l’obtention du diplôme Edgar travaille comme consultant en gestion de la construction. Ayant économisé assez d’argent pour louer un appartement, il fait venir ses parents, qui s’installent chez lui. Edgar se marie et a trois enfants. Edgar est conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal, où il partage son histoire avec des étudiants.

Biographie Immigration
Edgar Lion

Edgar Lion est né dans une famille aisée à Vienne en 1920. En 1938, alors qu’il vient de terminer ses études secondaires, sa famille l’envoie chez  un cousin éloigné à Édimbourg. Edgar s’inscrit à l’université pour étudier l’ingénierie.

En mai 1940, il est interné à titre d’ennemi étranger, avec d’autres Allemands et Autrichiens vivant en Grande-Bretagne. Il passe quelques semaines dans le camp d’internement de Huyton, près de Liverpool, et sur l’île de Man. De là, il est expédié au Canada. tout comme un certain nombre de réfugiés juifs d’origine allemande ou autrichienne.Edgar est d’abord interné à Trois-Rivières, au Québec, puis au Camp B au Nouveau-Brunswick où les internés travaillent comme bûcherons. Edgar découvre qu’il a des parents éloignés à Montréal qui pourraient le parrainer. Il est ainsi libéré de l’internement en décembre 1941.

Il commence des études de génie civil à l’Université McGill en 1942 et complète son diplôme en 1945. Après l’obtention du diplôme Edgar travaille comme consultant en gestion de la construction. Ayant économisé assez d’argent pour louer un appartement, il fait venir ses parents, qui s’installent chez lui. Edgar se marie et a trois enfants. Edgar est conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal, où il partage son histoire avec des étudiants.

Biographie Immigration
Edgar Lion

Edgar Lion est né dans une famille aisée à Vienne en 1920. En 1938, alors qu’il vient de terminer ses études secondaires, sa famille l’envoie chez  un cousin éloigné à Édimbourg. Edgar s’inscrit à l’université pour étudier l’ingénierie.

En mai 1940, il est interné à titre d’ennemi étranger, avec d’autres Allemands et Autrichiens vivant en Grande-Bretagne. Il passe quelques semaines dans le camp d’internement de Huyton, près de Liverpool, et sur l’île de Man. De là, il est expédié au Canada. tout comme un certain nombre de réfugiés juifs d’origine allemande ou autrichienne.Edgar est d’abord interné à Trois-Rivières, au Québec, puis au Camp B au Nouveau-Brunswick où les internés travaillent comme bûcherons. Edgar découvre qu’il a des parents éloignés à Montréal qui pourraient le parrainer. Il est ainsi libéré de l’internement en décembre 1941.

Il commence des études de génie civil à l’Université McGill en 1942 et complète son diplôme en 1945. Après l’obtention du diplôme Edgar travaille comme consultant en gestion de la construction. Ayant économisé assez d’argent pour louer un appartement, il fait venir ses parents, qui s’installent chez lui. Edgar se marie et a trois enfants. Edgar est conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal, où il partage son histoire avec des étudiants.

Biographie Immigration
Edgar Lion

Edgar Lion est né dans une famille aisée à Vienne en 1920. En 1938, alors qu’il vient de terminer ses études secondaires, sa famille l’envoie chez  un cousin éloigné à Édimbourg. Edgar s’inscrit à l’université pour étudier l’ingénierie.

En mai 1940, il est interné à titre d’ennemi étranger, avec d’autres Allemands et Autrichiens vivant en Grande-Bretagne. Il passe quelques semaines dans le camp d’internement de Huyton, près de Liverpool, et sur l’île de Man. De là, il est expédié au Canada. tout comme un certain nombre de réfugiés juifs d’origine allemande ou autrichienne.Edgar est d’abord interné à Trois-Rivières, au Québec, puis au Camp B au Nouveau-Brunswick où les internés travaillent comme bûcherons. Edgar découvre qu’il a des parents éloignés à Montréal qui pourraient le parrainer. Il est ainsi libéré de l’internement en décembre 1941.

Il commence des études de génie civil à l’Université McGill en 1942 et complète son diplôme en 1945. Après l’obtention du diplôme Edgar travaille comme consultant en gestion de la construction. Ayant économisé assez d’argent pour louer un appartement, il fait venir ses parents, qui s’installent chez lui. Edgar se marie et a trois enfants. Edgar est conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal, où il partage son histoire avec des étudiants.

Biographie Immigration
Edgar Lion

Edgar Lion est né dans une famille aisée à Vienne en 1920. En 1938, alors qu’il vient de terminer ses études secondaires, sa famille l’envoie chez  un cousin éloigné à Édimbourg. Edgar s’inscrit à l’université pour étudier l’ingénierie.

En mai 1940, il est interné à titre d’ennemi étranger, avec d’autres Allemands et Autrichiens vivant en Grande-Bretagne. Il passe quelques semaines dans le camp d’internement de Huyton, près de Liverpool, et sur l’île de Man. De là, il est expédié au Canada. tout comme un certain nombre de réfugiés juifs d’origine allemande ou autrichienne.Edgar est d’abord interné à Trois-Rivières, au Québec, puis au Camp B au Nouveau-Brunswick où les internés travaillent comme bûcherons. Edgar découvre qu’il a des parents éloignés à Montréal qui pourraient le parrainer. Il est ainsi libéré de l’internement en décembre 1941.

Il commence des études de génie civil à l’Université McGill en 1942 et complète son diplôme en 1945. Après l’obtention du diplôme Edgar travaille comme consultant en gestion de la construction. Ayant économisé assez d’argent pour louer un appartement, il fait venir ses parents, qui s’installent chez lui. Edgar se marie et a trois enfants. Edgar est conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal, où il partage son histoire avec des étudiants.